Tous les symptômes des dents de sagesse

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne : 3,67 sur 5)
Loading...

Enormément de symptômes semblent être liés à la croissance des dents de sagesse, or on a souvent tendance à les accuser à tort. Les dents de sagesse ne sont pas la cause de tous les maux pouvant être ressenti dans la région de la bouche et du visage. Regardons ici quels sont les symptômes et maux les plus probables quant à la poussée des troisièmes molaires et ceux qui ne sont sans doute pas liés à cette croissance.

Les scientifiques s’accordent à dire que les dents de sagesse peuvent soudainement poser problème alors qu’elles n’ont jamais donné le moindre signe de vie. C’est un peu comme une bombe à retardement dont on ne sait pas très bien quand est-ce qu’elle va explosé. Notons que certaines personnes n’auront jamais de problème avec leurs dents de sagesse. Aussi, aucun symptôme n’est pas synonyme d’aucun problème. En effet, les dents de sagesse peuvent être à la fois mal positionnées et procurer aucune douleur, les problèmes qu’elles peuvent causer sont qu’en à eux bien réels. Faire surveiller régulièrement ces dents de sagesse (quand on en a) est donc absolument nécessaire.

Symptômes probables

Ce sont les symptômes les plus communément observés, ils sont fréquemment liés à la poussée des dents de sagesse. Chaque personne pourra ressentir ces symptômes de façons différentes et de façons plus ou moins sévères.

Douleur localisée autour de la dent

On peut considérer qu’une douleur localisée dans le fond de la bouche, près des oreilles et donc à proximité immédiate de l’emplacement normal des dents de sagesse est liées à la poussée des troisièmes molaires. Cette douleur peut aussi se ressentir comme une irritation, elle est souvent cyclique, mais peut aussi être régulière dans le temps. Ce symptôme est directement lié à l’avancer de la dent dans l’os alvéolaire et au déplacement de la gencive vers la surface qui se retrouve poussée contre la dent adjacente. Bref, la dent de sagesse tente de sortir.

Gencives douloureuses

Si vous remarquez une sensibilité grandissante de vos gencives, il se peut que ce soit lié à la poussée des dents de sagesse. Par sensibilité on entend des douleurs anormale pendant le brossage de vos dents, mais aussi des gencives rouges, inflammées ou même enflées. Si vous constatez que des saignements surviennent anormalement dans le fond de votre bouche  et qu’ils sont liés à des douleurs cela est sans doute un symptôme de l’arrivée des dents de sagesse. L’utilisation d’un dentifrice pour dents sensible peut vous aider à soulager momentanément ce symptôme.

Dents de sagesse Symptômes

Infections

L’infection est plus embêtante que les autres symptômes parce qu’elle est souvent synonyme de douleurs plus fortes encore que celles que l’on vient de citer. Les infections peuvent survenir à n’importe quel moment c’est à dire lorsque la troisième molaire est encore sous la gencive, lorsqu’elle est partiellement ou complètement sortie. L’accès difficile des troisièmes molaires couplé à une hygiène buccodentaire approximative favorise la formation de plaque et de caries dans cette région. Les infections peuvent être détectées grâce aux symptôme suivants : gonflement de la gencive, rougeur, suppuration, mauvais goût en bouche, sensation de pulsation, ganglions, fièvre, douleur dans la joue, etc.

Le moment ou la dent sort de la gencive est le moment le plus propice à la propagation des infections. Le fait que la dent soit seulement partiellement sortie de la gencive crée littéralement une porte d’entrée aux bactéries qui peuvent causer une infection. Il est donc nécessaire de garder sa brosse à dents prête à dégainer particulièrement au moment de l’éruption des dents de sagesse afin de garantir une bonne hygiène buccodentaire.

Symptômes rares

Ces symptômes n’ont pas été formellement et directement liés aux dents de sagesse. Mais on les relève de temps en temps chez certains patients. Rien n’indique que ces symptômes soient liés à la poussée des dents de sagesse, mais rien ne le réfute non plus.

Des douleurs aux oreilles pourraient se faire ressentir lorsque les douleurs aux mâchoires sont particulièrement fortes et intenses. Dans le même cas des maux de tête et des migraines pourraient survenir. On peut noter que dans ce cas on constate généralement que les maux de tête ne disparaisse pas avec l’extraction des troisième molaire, d’où le doute du lien. Enfin des mouvements dentaires pourraient être liés à la poussée des dents de sagesse, provocant des chevauchements. Si vous pensez que c’est le cas, il peut être intéressant de consulter un orthodontiste pour avoir son avis.

Symptômes impossibles

Ces symptômes ne peuvent tout simplement pas être lié à la poussée des dents de sagesse. Il serait tout simplement fantaisiste de les considérer comme étant en corrélation avec les dents de sagesse.

Le déchaussement des autres dents n’est absolument pas lié aux dents de sagesse. On constate que ces déchaussements ont lieux chez les patients ayant extraient leurs troisièmes molaires et ceux ne l’aient pas fait. Le sentiment d’avoir la tête lourde, la fatigue extrême, les faiblesses musculaires, les maux de dos, les hernies discales ne sont pas non plus des symptômes des dents de sagesse. De même les dents de sagesse ne peuvent pas pousser soudainement sous l’effet d’une grossesse ou de tout autre dérèglement hormonale. Même constat pour les phase lunaire.

Symptômes Dents de sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *